Les myélopathies cervicarthrosiques

Epidémiologie

  • Pathologie de plus en plus fréquente
  • Sexe masculin
  • > 45 ans
  • Rachis cervical inférieur : C6>C7>C5
  • Processus dégénératif (disques, ligaments,…)
  • ATCD de microtraumatismes

Physiopathologie

  • Spondylarthrose cervicale : causes multifactorielles
    • Canal cervical étroit: d<13mm
    • Dégénérescence discale progressive
    • Ostéophytes et uncarthrose
    • Hypertrophie des ligaments jaunes
    • Hypertrophie des facettes articulaires
    • Microtraumatismes répétés
    • Epaississement et ossification du LLP
    • Listhésis dégénératif segmentaire

Tableau Clinique

  • Cervicalgies :
    • Locales, irradiant vers occiput et/ou épaule
  • Radiculopathie :
    • HD ou arthrose rétrécissement foraminal
    • Surtout C5-C6-C7
  • Myélopathie :
    • Anomalies subjectives de la sensibilité, faiblesse distale, marche spastique
    • Sd pyramidal, hypoesthésie non métamérique
    • Tbles sphinctériens, Brown-Séquard rare

Synthèse

  • Trois groupes de patients :
    • Patients à prédominance de signes radiculaires
    • Patients à prédominance de signes médullaires
    • Patients présentant une myéloradiculopathie
    • Evolution lente progressive ou par à-coups
    • Amélioration spontanée rare

Tableau Radiologique

Radios Standard : Face, Profil, 3/4, Dynamiques
Scanner : diamètre canal, ostéophytes, foramen

IRM : meilleure définition des éléments neurologiques
hypersignal T2 intra-médullaire
Pb : majoration des images

Traitement médical

  • Traitement symptomatique
    • Collier cervical
    • Médicaments (antalgiques et anti-inflammatoires)
    • Kinésithérapie douce

Traitement chirurgical : modalités

  • Voies Antérieures :
    • Discectomie simple multiétagée
    • Discectomie et arthrodèse (greffe +/- ostéosynthèse)
    • Corporectomie multiétagée et arthrodèse
  • Voies Postérieures :
    • Laminectomie (+/_ arthrodèse)

Voies antérieures

  • Discectomies et greffe
    • Écarteur intersomatique de Kaspar
    • Microscope
    • Fraisage
  • Inconvénients
    • Risque de décompenser les discopathies adjacentes
  • Corporectomie et arthrodèse
    • 3 étages
    • Greffon autologue
      • Crète iliaque
      • Péroné
      • Ostéosynthèse antérieure
      • Collier rigide -3 mois

Voies antérieures

  • Indications :
    • Patient jeune
    • Compression plutôt antérieure
    • Perte de lordose pré-op
    • Instabilité pré-op
  • Résultats :
    • Amélioration 85% des cas (73 à 100% selon séries)
  • Morbidité :
    • Lésions tissus mous et œsophage
    • Prise de greffe/ ostéosynthèse
    • Fuite LCR

Voies Postérieures

  • Laminectomie :
    • Facile
    • Respecter les articulaires
    • Ne pas dépasser le bord latéral du fourreau dural
    • Foraminotomie (petite kerisson)
    • Assez étendue en hauteur
    • Éviter C2 et T1
Variantes :
  • Indications :
    • Patient agé avec cervicarthrose évoluée (+ grande stabilité)
    • Pas de cyphose pré-op
    • Pas d ’instabilité pré-op
    • Canal cervical globalement rétréci
    • Compression plutôt postérieure
  • Résultats :
    • Amélioration 70% des cas ( 50 à 85% selon séries)
  • Morbidité :
    • Modification de la courbure du rachis cervical : 31 à 41% selon séries
    • Cyphose post-op : 10% des cas sans retentissement clinique (Guigui et al., Spine, 1998)
    • Déstabilisation post-op: 25%
      • Sujet plus jeune
      • Laminectomie C2 (désinsertions musculaires)
      • Hypermobilité pré-op (> 3mm)
        • Intérêt de clichés dynamiques pré-op
ATTENTION !!!
  • Inconvénients :
    • Pas de contrôle des barres ostéophytiques antérieures
    • Pas de bonne décompression radiculaire
    • Risques pour la stabilité rachidienne

Conclusion

Centre du dos - Cabinet du Dr. Jean-Marie Gennari

Email

jgennari@ap-hm.fr

jmgennari@gmail.com

Téléphone

06 07 50 13 13

Tous droits réservés © 2017